La vie est difficile


" Nos soucis viennent de ce que nous voudrions qu'elle soit facile "
SCOTT PUCK.

Périodiquement, les médias se font l'écho de pratiques venant de personnes dont certains pensent qu'elles sont au service de sectes.
Mais qu'est ce qu'une Secte ?

Le but avoué des ces sauveteurs, dont les médias se font le relais, est de protéger les citoyens que nous sommes.
Ah, vaste programme !
L'état, les institutions veulent protéger leurs " ouailles ", mais à l'opposé, les abandonnent vraiment au système destructeur : (Chômage, difficultés scolaire etc.)

Peut-on vraiment protéger un adulte majeur, autonome contre lui même, contre qui? contre quoi? contre tout?

La meilleure des protections ne serait elle pas dans la prévention : l'information, l'éducation humaniste, l'encouragement au respect de soi même, et par conséquent au respect de l'autre.

Cessons d'être démagogique et mettons les moyens destinés à la répression au long cours, au service du bien être profond de chacun.

Soyons un peu téméraires, un peu utopistes, sortons de  ce conservatisme intellectuel qui nous a mené là ou nous sommes.
Apprenons à nos enfants, mais aussi à leurs parents, dans les écoles, et partout dans la cité, à s'affirmer dans un plus grand respect.  Instituons des débats contradictoires, entre adultes eux mêmes, et entre les générations, qui permettront à tous de grandir vraiment.

Etre adulte n'est pas une question d'âge, mais de maturité.

Si nos enfants apprenaient à penser par eux mêmes, à ne jamais se fier à quelqu'un sur ses titres, son âge,  ou à ses dire, ils deviendraient des adultes sans doute moins vulnérables, vis-à-vis des sectes, mais aussi vis-à-vis de la société de consommation qui les pousse à acheter, à s'endetter.

Comment un pays qui ne fait plus confiance à ses travailleurs de plus de 50ans, demande systématiquement des diplômes à la place d'estimer les compétences présentes et effectives, peut il éduquer sa jeunesse à plus de sagesse ?

Un ami allemand me demandait de lui expliquer notre mode de fonctionnement, nous les Français.
Toujours prompts à nous rebeller contres les " injustices ", d'autant plus qu'elles touchent notre porte-monnaie ou nos proches, pourquoi notre pays n'était pas plus construit, pourquoi cette chute dans le classement Européen, dans bien des domaines ?

Doit on déduire que l'humain et spécialement le Français aurait des réactions épidermiques, aimant les combats ponctuels, mais aurait bien du mal à construire une société responsable, posée, humaniste ?
Etre heureux, calme, satisfait, responsable, serait il plus difficile que de s'agiter en tout sens, en maudissant l'autre ?

" Ce n'est pas l'évènement qui nous perturbe, mais l'idée que nous nous faisons de l'évènement ".           

ARISTOTE



Copyright Maryse Mazères. Réalisation : J-F. Doré. Dernière publication : mercredi 29 mai 2013.