La philosophie appliquée à l’Ecole


." Le bonheur par la philosophie "  Luc Ferry (ex ministre).


Et si la philo dès le collège , bien sur  adaptée à l'âge des élèves, était une clé pour plus de plaisir de vivre, plus de réussite des jeunes et moins jeunes, et si elle était bien autant structurante que bien d'autres matières dites humanistes, comme l'histoire géo, etc.

Qu'est ce que " faire de la philo " ? C'est apprendre à penser par soi même, en étudiant les idées de ceux qui l'ont fait avant nous, et cela depuis toujours.

Parler de la joie, de la douleur, du deuil, du désir, du plaisir,  de l'Amour.
Parler de tout cela dès le collège, en initiation, pour préparer la belle épreuve, présente uniquement en terminale, depuis toujours.

Vous verriez des étoiles  s'allumer dans les yeux de bien des ados et par conséquent de leurs parents, de leurs professeurs dans les autres matières !!

Un prof de philo n'est pas un prof ordinaire, il parle à la conscience, il éveille, il sourit, il questionne, il raisonne.
Il influencerait forcement ses collègues vers une réflexion plus humaniste des apprentissages.

Vous allez me dire : mais ou " caser " deux heures de philo dans un programme de 4e ou 3e déjà chargé ?   

Dans ces vides laissés par plus de réussite, plus d'autonomie, plus d'envie, de calme, de sérénité,  que cette nouvelle matière susciterait spontanément chez les élèves.

Une telle initiative aurait besoin de cadres, d'animateurs philosophiques, plutôt que de professeurs.  Je parlerais d'animateurs-pédagogues humanistes qui donneraient, à chaque enfant, en même temps qu'il lui ferait découvrir Socrate, Sénèque, Epicure, etc,  l'envie et la force d'écouter sa propre respiration, ses envies les plus intimes, ses envies présentes qui permettraient la lente structuration de ses désirs d'adulte.       

Tout logiquement, cette matière noble installée à sa vraie place, serait un des piliers du système scolaire français renouvelé, dépoussiéré re-dynamisé. Elle serait le levain qui, en chaque enfant, préparerait une personnalité privée, mais aussi professionnelle.

La philo partenaire du Conseil en orientation  et de la pédagogie ?
La philo au collège comme partenaire de l'éducation nationale dans sa recherche de solutions, contre l'absentéisme des élèves, l'échec scolaire,  contre la violence

Mais parfaitement.



Copyright Maryse Mazères. Réalisation : J-F. Doré. Dernière publication : mercredi 29 mai 2013.