Aimer la jeunesse


Celui qui, en marge de la rumeur générale, écoute certains intellectuels, sociologues, psy, entendra : " la société Française n'aime pas assez sa jeunesse.

Je lisais récemment que 47% des Français avait peur des jeunes et dans la même étude, 70% e sentaient bien à leur coté, et l'auteur, de noter le criant paradoxe !

L'humain de part son essence, comme l'a écrit René Girard, a le réflexe " bouc émissaire " (jeunes, immigrés, etc.)

Un autre auteur Olivier Galland, sociologue, nous parle dans son livre : " les jeunes Français ont-ils raison d'avoir peur ",  de cette période de longue maturation où les jeunes, plus tout à fait enfants, mais pas encore reconnus comme adultes confirmés, ont besoin, d'après lui, d'un accompagnement qui n'existe pas assez dans notre pays.

Un  accompagnement bienveillant, mais aussi responsabilisant, où on expliquerait aux jeunes, qu'on ne devient pas adulte rapidement, que c'est souvent difficile, qu'ils y a bien des marches à gravir et que devenir adulte ce n'est pas de se sentir parfait, mais perfectible !!

Quels adultes faudraient-il pour accompagner nos jeunes ?

Des personnes responsables, lucides, mais ayant gardé leur âme d'enfant, et ne l'opposant absolument pas à l'entité " Adulte ".
Des adultes souriants d'eux-mêmes, conscients de leur grande imperfection,  voir " Imparfait libres et heureux de Christophe André, célèbre psy, (la célébrité ne retire pas la compétence).

Ces adultes expliqueraient aux jeunes, que la plus grande des vertus est l'acceptation de nos insuffisances, quand on sait aussi  vivre en toute responsabilité, c'est-à-dire, respect de soi et de l'autre,  au quotidien.

Bien des parents, choisissant avec leur enfant, de souscrire le contrat de la " conduite accompagnée " prennent vraiment conscience de cette nécessité d'humilité, de remise en question.      Nous conduisons depuis des décennies, sans plus aucune formation, plus aucun contrôle, nos jeunes débutants, nous font vraiment revenir sur terre.

Un moniteur d'auteur d'auto-école me disait que 70% des adultes conduisant depuis longtemps, ne réussiraient pas à l'épreuve du permis de conduire, si  ils devaient la repasser actuellement.

La conduite auto est un beau symbole de la vie en société, et de comportement des humains

Notre monde évolue et parfois tout à fait dans le bon sens.
Nous les parents, devons lâcher nos vieux réflexes autoritaires, ouvrons nous.
N'aurions nous pas tendance à vouloir perpétuer, comme nos parents l'ont souvent fait avec nous, des schémas bien destructeurs, bien limitants ?
Ecoutons notre jeunesse, asseyons nous à ses cotés et voyons vraiment ce qu'elle peut nous apporter.

Si nous le faisons sincèrement, les jeunes " baisseront la garde ", se sentant entendus, n'auront plus ce réflexe offensif et nous pourrons ainsi échanger pacifiquement, en tout intelligence. Nous apprendrons d'eux, et là seulement, ils accepteront d'apprendre de nous.



Copyright Maryse Mazères. Réalisation : J-F. Doré. Dernière publication : mercredi 29 mai 2013.